Isolation des combles : quels bénéfices pour votre maison ?

Isolation des combles

Publié le : 16 octobre 20227 mins de lecture

Isoler des combles dans une maison est une opération qui revêt de nombreux avantages. Qu’il soit aménageable ou non, votre espace sous-toiture doit être convenablement isolé. L’isolation de combles perdus ou habitables reste une opération gagnante !

Profiter d’un meilleur confort thermique

Il est prouvé qu’un toit mal isolé est la cause de 30 % des déperditions de chaleur dans un habitat. Il est aussi responsable d’une surchauffe du logement en périodes de fortes chaleurs. La toiture se trouve en effet continuellement soumise aux aléas climatiques. Le toit se révèle en été la partie de la maison la plus exposée à l’ensoleillement. Ainsi la moindre perte d’étanchéité laisse libre cours à l’entrée du froid et de la chaleur dans la maison qui se refroidit très vite ou devient une étuve. L’isolation de combles perdus ou aménageables s’impose alors comme la solution la plus radicale pour résoudre ce problème. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site calculeo.fr. Cette opération a pour but d’améliorer les performances énergétiques de la toiture. Les travaux vont servir, en hiver, à empêcher le froid de rentrer. En été, ils vont aider à bloquer l’air chaud circulant sous le toit et par conséquent à préserver la fraîcheur dans l’espace situé sous le toit. Les travaux à réaliser diffèrent selon la nature des combles. S’ils sont aménageables, on posera un isolant (de type laine de verre par exemple) entre les rampants. La laine de verre est l’isolant le plus utilisé en raison de sa composition minérale incombustible. Si l’espace ne permet pas d’aménager un espace de vie, on parle alors d’isolation de combles perdus. La technique consiste dans ce cas à souffler un isolant en vrac directement sur le plancher. Cette opération est effectuée avec une machine spéciale qui broie l’isolant en flocons puis le souffle sous le toit. L’autre technique consiste à isoler la toiture par l’extérieur (ITE) pour ne pas empiéter sur le volume habitable. Il s’agit le plus souvent de la technique du sarking avec isolation sur chevrons. Dans ce cas une dépose totale de la couverture est nécessaire. Le choix du système d’isolation et du matériau isolant dépendent des caractéristiques de la maison. C’est la raison pour laquelle solliciter les conseils d’un professionnel RGE est toujours recommandé. Il saura vous conseiller sur la manière d’isoler votre toit, la plus adaptée à votre habitat.

Réaliser des économies d énergie

L’intérêt d’un tel chantier repose sur le principe bien connu qui veut que l’air chaud monte toujours. Une maison mal isolée laisse s’échapper cette chaleur au lieu de la garder pour rendre l’habitat plus confortable. Dans une maison mal isolée, comme nous venons de le voir, 30 % de la chaleur s’échappe par le toit. Isoler la partie sous toiture revient donc à traiter le poste de déperdition d’énergie le plus important. Résultat, vous réaliserez jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage voire plus en réduisant simplement les pertes calorifiques.

Profiter d’un meilleur confort acoustique

Outre un meilleur confort thermique, isoler votre toiture améliore aussi le confort acoustique de votre logement. L’isolation phonique ou acoustique consiste principalement à réduire ou à supprimer les nuisances sonores provenant de l’extérieur pour optimiser le confort d’un espace aménagé sous les toits. Avant de réaliser des travaux de ce type, il faut d’abord déterminer les types de bruits présents dans la maison et leurs causes. Le bruit le plus décrié est généralement celui du trafic aérien. On citera également le bruit d’impacts (pluie, grêle etc.). Toutes ces nuisances sonores ont pour effet de faire vibrer les cloisons de la maison et risquent de provoquer des fissures. Les nuisances sonores sont d’autant plus gênantes dans un espace sous toiture aménagé en lieu de vie ou de chambre. Situé au plus proche de la toiture, cet espace doit être efficacement isolé contre les bruits provenant de l’extérieur.

Augmenter la valeur de votre logement

Procéder à des travaux d’amélioration énergétique de votre maison va interférer sur la valeur même de votre bien immobilier. Lorsque vous vendez votre maison, vous avez désormais l’obligation de fournir un diagnostic de performance énergétique (DPE). Ce document qui vise à lutter contre le gaspillage énergétique informe l’acquéreur de l’estimation de la consommation énergétique de votre habitat. Cette estimation est matérialisée par une note. Le prix de votre bien augmente de 5 % par lettre de performance énergétique gagnée. Cette plus-value financière également appelée  » valeur verte  » du logement contribue donc à accroître la valeur d’un bien. Les travaux entrepris pour isoler votre maison par le toit contribuent ainsi amplement à valoriser votre bien. La valeur de votre logement augmente au regard des économies d énergie réalisées mais pas seulement. Faire isoler un espace sous toiture suffisamment grand permet de le rendre habitable. Vous disposez alors d’une pièce supplémentaire de type chambre, bureau ou salle de jeux. Elle peut aussi servir de dressing ou pour toute autre destination. En clair, votre maison possède une pièce en plus ce qui dans ce cas aussi impacte sur la valeur de votre bien. Enfin, il est un problème auquel on ne pense pas toujours et qui peut avoir des conséquences sur une estimation immobilière : la présence d’animaux et insectes nuisibles en raison d’un accès facilité sous les toits. Un espace sous toiture mal isolé devient très vite un repère pour les rats, les souris, les oiseaux et les insectes xylophages. La chaleur produite à l’intérieur de la maison les attire et les rend responsables de nombreux désagréments. Combler les anfractuosités qui leur facilite le passage pour se loger et se reproduire participe à rendre votre maison plus saine.


Plan du site